MON PARCOURS PROFESSIONNEL

C’est en 1998 que j’ai commencé ma vie professionnelle au sein d’IS3i, société de services en informatique industrielle (SSII) du groupe SEO. Cette société partenaire de National Instruments proposait les compétences de ses ingénieurs pour le développement de bancs de tests. J’y ai donc fait mes premiers bancs de test et mesure, acquisition et contrôle d’instruments avec LabVIEW, TestStand et LabWindows/CVI, tout en appliquant les connaissances acquises en tant qu’ingénieur ENSEA.

En 2001, je suis passé chef de projet : j’intervenais en avant vente pour la rédaction des propositions techniques et financières mais aussi pour le suivi et le management des projets, la définition des profils et mise en place des équipes d’ingénieurs et la spécification des matériels pour les sous-traitants. Au cours de cette période, la société SEO a intégré le groupe Brime technologies, l’entité IS3i restait présente au sein du groupe.

En 2003, j’ai pris la direction technique de l’ex-entité IS3i dans le groupe Assystem France. S’ajoutaient alors à mon expérience : le recrutement des ingénieurs pour intégrer les équipes, l’encadrement des collaborateurs avec les entretiens annuels, la gestion de projets de plus grande envergure et la négociation financière avec les clients et les fournisseurs. Pour des raisons historiques et relationnelles, j’étais en charge des comptes clients Zodiac Aerospace et Schlumberger avec la gestion des projets, des ingénieurs et techniciens placés en assistance technique.

Tout au long de ce parcours riche de collaboration avec mes clients et mes collègues, j’ai tenu à garder de fortes compétences techniques si bien qu’en 2005 j’ai décidé de voler de mes propres ailes en offrant mon savoir-faire en tant que consultant indépendant : conseil, développement, formation et audit.

Article de presse : Revue Générale du Froid et du conditionnement d’air

Le lycée Raspail, le lycée des métiers de l’énergie et de l’environnement de Paris

Extrait du dossier paru dans la Revue Générale du Froid & du conditionnement de l’air – Septembre 2011:

(…) En réfrigération, plusieurs installations présentant des combinaisons différentes et travaillant à divers niveaux de température sont utilisées. Les systèmes de régulation sont renouvelés de sorte à enseigner avec des technologies de pointe. Pour preuve une chambre froide pilotable à distance, par les élèves comme par les enseignants. Cette dernière servira d’ailleurs à la rentrée prochaine de support de formation à distance (FOAD). (…)

Retour à l’article décrivant le banc frigorifique

Article de presse : Chambre froide pour apprendre à distance

LYCÉE RASPAIL – L’établissement parisien Rapail c’est doté d’une chambre froide pilotable à distance par les enseignants et les élèves.

Dorénavant, au lycée parisien Raspail, apprendre et travailler sur un équipement peut se faire à distance ! Depuis le début de l’année, dans le cadre d’une rénovation, un banc de chambre froide à deux niveaux de température est en effet devenu communicant. Ce qui, traduit en langage plus officiel, en fait un matériel orienté « TICE » en rapport avec les Technologies de l’infirmation et de la communication pour l’éducation, comme l’explique Daniel Garault, chef des travaux. La chambre froide, pilotable à distance via le web par les enseignants mais aussi les élèves, permet notamment  d’aborder de manière très interactive le coefficient de performance énergétique. « Elle peut ainsi servir à des cours de formation ouverte et à distance », commente Guy Marcaillou, collaborateur de Daniel Garault. Une démonstration en directe de cette chambre froide a d’ailleurs été réalisée dans le cadre d’une conférence à Durango au Mexique courant 2010. Cet événement est toujours visible sur Internet au travers de vidéos Youtube (taper Youtube LabVIEW Raspail). À partir de cette rentrée, les enseignants de Raspail pourront ainsi illustrer une parie théorique depuis leur salle de cours en se connectant sur la machine située dans l’espace dédié aux travaux pratiques. Les étudiants de niveau bac pro et BTS pourront aussi, à terme, réaliser des travaux pratiques à distance. Tout a été prévu pour que les interventions soient totalement sécurisées, commentent les formateurs. Un tel système en phase avec les attentes d’une jeunesse très sensible à ce type d’apprentissage permet en outre au lycée Raspail d’accroître encore sa notoriété à l’extérieur. Jusqu’en Amérique latine, se réjouit Daniel Garault. Il ajoute : « Cette innovation renforce en outre les métiers du froid dans la notion de modernité. »

Celle-là même qui a conduit le lycée Raspail à se renforcer dans l’enseignement lié au développement durable. Il provoque depuis cette rentrée 2011 une mention complémentaire post-bac pro de technicien en énergies renouvelables option « Énergies thermiques ». Elle s’appuie sur un grand nombre d’équipements spécifiques, dont six pompes à chaleurs, une centrale solaire photovoltaïque, deux équipement en solaire thermique, un plancher chauffant basse température…

Raspail ouvre également une licence Sciences de l’ingénieur option « Efficacité énergétique ne génie énergétique » en lien avec l’université de Marne-la-Vallée (en apprentissage ou en formation initiale).  P.L-M

Article paru dans la « Revue Pour le Froid » en septembre 2011.

Lire la présentation technique du banc