Driver IVI

L’IVI (Interchangeable Virtual Instrumentation) est une spécification de driver d’instrument éditée par l’IVI Foundation constituée par les grands noms de l’instrumentation comme Agilent, National Instruments, Rohde & Schwarz, Aeroflex, Tektronix, Teradyne, Pickering et d’autres.

Cette spécification définie des classes d’instuments (multimètre, oscilloscope, alimentation, …). Tous les drivers d’une même classe ont les mêmes fonctions exportées. Ceci permet une compatibilité et interchangeablité des instruments. Ainsi le logiciel de mesure est lié au driver de la classe qui aiguille vers le driver spécifique de l’instrument utilisé.

Exemple : j’ai un logiciel de test qui fait des mesures de tension grâce à un multimètre. Mon logiciel va appelé le driver de la classe multimètre. IVI ce charge d’aiguiller vers le driver spécifique du modèle X de chez Agilent. Ainsi, on peut changer ce multimètre par le modèle Y de chez Agilent ou le modèle Z de chez Tektronic par simple configuration, sans à modifier le logiciel (pour vu qu’on ait installé les driver IVI de ces trois instruments).

Liste des classes d’instrument définis par IVI :

  • Multimètre (DMM)
  • Oscilloscope
  • Générateur de fonction
  • Source d’alimentation DC
  • Source d’alimentation AC
  • Switch
  • Wattmètre
  • Analyser de spectre
  • Générateur de signaux RF
  • Upconverter
  • Downconverter
  • Digitizer
  • Counter/timer

Certains instruments particuliers n’entrent pas dans cette classification. Dans ce cas il est possible de créer une nouvelle classe.

LabWindows/CVI offre des assistants pour le développement des drivers et l’ajout d’une nouvelle classe.

Les drivers IVI peuvent être appelé par tout type de langage de programmation. Cependant LabWindow/CVI, LabVIEW, et Measurement Studio offrent toutes les fonctions clef en main pour leur utilisation.

Pour les bancs de test, l’utilisation des drivers IVI est avantageuse car elle permet une maintenance plus facile (interchangeabilité des instruments). A noter que le séquence de test TestStand permet de piloter directement les instruments utilisant des drivers IVI à partir des séquences (sans programmation).

LabVIEW temps réel : système frigorifique à deux niveaux de température

Ce système permet l’étude des systèmes frigorifiques et la mise en pratique des calculs de thermodynamique appliqués à la réfrigération. Sa particularité est qu’il est entièrement contrôlable par internet directement depuis un navigateur web comme Internet Explorer ou Firefox.

Il est constitué de deux chambres froides ayant chacune leur propre évaporateur mais partageant pour le reste le même circuit de refroidissement au fluide R134a (compresseur, condenseur…).

La commande et la configuration de ce système peut être effectuée de deux façons :

  • par un pupitre classique couplé à un régulateur
  • par automate programmable industriel de type PAC (programmable automation controller) Compact Fieldpoint

Le Compact Fielpoint ajoute alors la possibilité du contrôle distant par internet, la visualisation des courbes d’évolution des températures de l’air et du fluide frigorifique, de la pression du fluide, des puissances et cela à différents points. Ceci permettant calculer les caractéristiques du système frigorifiques indispensables comme l’enthalpie, l’entropie, le diagramme de Mollier et les rendements.


Système frigorifique avec le pupitre de commande et le circuit du fluide

Protocole AK

Le protocole AK définit un protocole de communication sur liaison série RS-232 ou TCP/IP entre des appareils, généralement entre un PC et des instruments de mesure.

J’ai développé un driver pour ce protocole, sous LabVIEW, afin de communiquer avec des analyseurs Emerson utilisé dans un système d’analyse de gaz.

GPIB

GPIB ou IEEE 488 est la spécification qui définit un bus parallèle de communication numérique à courte distance. Il est très utilisé en industrie ou en recherche scientifique pour les applications de test et mesure afin de contrôler des instruments (multimètres, oscilloscopes, spectrographes, alimentations…).

Le SCPI est utilisé pour communiquer avec la grande majorité des appareils GPIB.