bus I2C

I2C, pour Inter Integrated Circuit Bus, est un bus série utilisé, en général, pour la communication entre différents composants électroniques.  En utilisation courante, le débit de données et de 10 à 100Kbits/s mais permet d’atteindre des débits allant jusqu’à 3,4Mbits/s pour les versions d’I2C les plus récents. C’est un bus synchrone sur 3 fils : un signal de donnée (SDA), un signal d’horloge (SCL) et un signal de référence (masse). Jusqu’à 112 composants peuvent communiquer sur le bus I2C.

Data acquisition (DAQ)

Les cartes d’acquisition de données, DAQ pour Data Acquisition en anglais, permettent d’acquérir des signaux électriques et ainsi les convertir en données manipulables par un logiciel. Ce sont des signaux dont la tension est l’image d’une mesure physique tel que, par exemple, la pression, la température, la vitesse ou autres phénomènes électriques.

Digital Inputs Outputs (DIO)

Les cartes DIO, pour Digital Inputs/Outputs en anglais, sont des cartes d’entrées/sorties numériques parallèles pour acquérir des signaux de type tout ou rien (TOR), autrement dit binaire, dont les niveaux sont en général 0-5V ou 0-10V, 0 0-12V voir 0-24V. Les cartes récentes permettent de choisir les plages de tension et d’utiliser des fréquences de commutation élevées.

Elles sont souvent utilisées pour surveiller un état (par exemple voir si une vanne est ouverte ou fermée) ou envoyer une commande (ordre d’ouverture ou fermeture un relais).